casse-tete-bébé

Quel Casse tete pour bebe selon son développement de 0 à 3 ans?

Quand un enfant naît, son cerveau dispose d’environ 100 milliards de neurones et d’au moins la même quantité de cellules gliales. Les neurones sont responsables de transmettre l’information nerveuse. Ils sont organisés en réseaux qui ont chacun des fonctions spécifiques dans différentes régions du cerveau. Les cellules gliales, elles, permettent aux neurones de bien fonctionner en leur fournissant de la nourriture et en les protégeant.

À la naissance, le système nerveux, et particulièrement le cerveau, de l’être humain est nettement moins développé que chez les autres primates. Sa maturation se fera plutôt pendant les premières années de vie. En effet, la plupart des neurones ne sont pas encore reliés les uns aux autres lorsque l’enfant vient au monde. C’est en réponse aux stimulations provenant de son environnement que les neurones se connecteront. Cette connexion entre deux neurones s’appelle une synapse.

Durant cette période, les synapses continuent donc à évoluer, et de nouveaux réseaux de neurones sont créés. Lorsque l’enfant fait de nouvelles découvertes, des connexions se forment, d’autres se renforcent, d’autres s’affaiblissent et certaines disparaissent. L’efficacité des synapses est donc influencée par les informations qui sont reçues par le cerveau. Cette capacité du cerveau à s’adapter en réaction à son environnement est essentielle à l’apprentissage.

Développement du bébé de 0 à 12 mois et rôle du casse tete à cet âge là

3 axes sont développés à cet âge là :

Les interactions, le toucher et le contrôle des émotions

Les interactions

Les soins et l’attention donnés à un enfant sont primordiaux. Ils assurent non seulement son bien-être et sa survie, mais ils sont aussi l’occasion d’interagir avec votre enfant. Ces interactions sont essentielles au développement de son cerveau. Si l’enfant est dans un milieu stimulant, ses apprentissages et son développement seront alors beaucoup plus importants.

En effet, votre voix, vos intonations, vos expressions et vos gestes rassurent votre enfant et lui permettent de mieux comprendre le monde qui l’entoure chaque fois que vous changez sa couche, que vous lui donnez son bain, que vous allez le voir pour le consoler ou que vous l’installez dans le porte-bébé pour une promenade. Il s’initie ainsi au langage (verbal et non verbal), ce qui favorise le développement de la pensée plus complexe.

Le toucher

Les sensations et les contacts physiques, comme le fait de se faire prendre, toucher et transporter, contribuent à la croissance et au développement du cerveau du bébé après la naissance. Il en va de même des autres formes de soins que l’on prodigue à un enfant, comme le bain ou le changement de couche. Tout ce qui sollicite les 5 sens contribue à mettre en place les nouveaux circuits de neurones.

Les scientifiques savent maintenant que le contact physique a des effets positifs sur l’enfant. Le toucher stimule le développement des réseaux qui transmettent l’information du cerveau au reste de l’organisme. Il influence notamment les mécanismes qui aident à gérer le stress et les émotions fortes.

Bref, tout plein de câlins et d’attention ne gâteront jamais trop bébé! Ces contacts physiques l’aident non seulement à se sentir bien et en sécurité, mais ils ont un rôle essentiel dans le développement de ses capacités intellectuelles.

Contrôler les émotions

Pour apprendre à gérer leurs émotions, les bébés ont besoin de l’aide de leurs parents. En effet, à la naissance, les zones les plus développées du cerveau sont celles contrôlant les réactions et les instincts plus primitifs. Les tout-petits sont donc en proie plus facilement aux vives émotions dirigées par cette zone appelée système limbique : accès de colère, crises de larmes, peur, angoisse de séparation, etc.

Devant une situation inconnue, les tout-petits sont souvent envahis par un flux émotionnel qui se caractérise par un état émotionnel particulier comme la peur ou l’angoisse et une impulsion à agir. Dans une telle situation qui provoque une activation particulière du cerveau, les enfants ne savent pas comment se maîtriser. Il ne s’agit donc pas de caprices. C’est plutôt parce que les zones gérant les émotions, notamment certaines régions du système limbique et du cortex préfrontal, ne sont pas encore développées. Pour qu’un enfant apprenne à maîtriser ses émotions, il est donc très important de lui apporter un soutien émotionnel.

C’est ce qui se passe lorsque les parents réconfortent leur bébé en pleurs. Des recherches ont démontré que le réconfort offert à un enfant crée des connexions nerveuses qui l’aideront à s’adapter tout au long de son existence.

Rôle du casse tete de 0 à 12 mois

 

À la lumière de ce qui est cité plus haut, offrir des puzzles,  intervient dans le développement neuronal impliqué dans les interactions, le toucher et le contrôle des émotions. Comment me diriez-vous? En fait, tous les jouets favorisent ce développement, le nourrisson va interagir avec tout ce que vous lui offrez car il vous fait confiance, il voudra découvrir le monde en votre compagnie.

À cet âge, un tout-petit aime également emboîter les objets et construire des tours de blocs. Les blocs en tissu et en caoutchouc souple sont à privilégier par rapport aux blocs de bois pour éviter que bébé se blesse si sa tour lui tombe dessus. Coller et décoller des velcros est une autre activité amusante qui a aussi l’avantage de développer sa motricité fine.

Les puzzles faits de grosses pièces en bois ou en plastique rigide ont leur place dans le jeu de votre petit entre 10 et 12 mois. Ils stimuleront les sens en pleins développement. Et comme bébé les mettra dans la bouche, vous préférerez les textures naturelles comme le puzzle 3d bois avec ou sans peinture à l’eau comme ceux que je propose comme tinypuzzle ou menanimo car bébé utilise sa main comme une pince et est capable de manipuler les pièces.

Entre 10 et 12 mois

Bébé se sert de sa main comme d’une pince (en utilisant le bout de l’index et du pouce) pour ramasser des objets de plus en plus petits, d’abord en appuyant son avant-bras sur la table, puis sans s’appuyer;

  • il tient une cuillère, mais a de la difficulté à la porter à sa bouche, il peut toutefois la remuer dans un bol;
  • il empile de gros objets;
  • il relâche intentionnellement un objet pour le remettre à la personne qui le lui demande;
  • il dépose un objet sur une table;
  • votre bébé imite la personne qui tape des mains;
  • il gribouille sur une feuille après une démonstration.

Lorsque vous le placez par terre dans un coin sécuritaire de la cuisine et l’entourez de contenants et de bols de tailles variées, votre bébé aime mettre les contenants les uns dans les autres et voir comment ils s’imbriquent. Avec les puzzles 3D à encastrer, bébé ressentira la satisfaction lorsqu’il placera la dernière pièce de puzzle au bon endroit.

Au cours de sa 2e année de vie, le casse tete devient un jeu de choix

Développement de la motricité fine de 1 an à 1 ½ an

À cet âge :

  • votre enfant remet un objet à la personne qui le lui demande verbalement ou par un geste;
  • il utilise maladroitement un ustensile pour se nourrir seul;
  • il place des cubes de 2,5 cm dans un contenant large;
  • votre tout-petit place des pièces dans une planche trouée, par exemple une forme simple, comme un rond dans un casse-tête de bois;
  • il fait tomber de petits objets dans une bouteille;
  • il utilise un objet pour frapper sur un autre objet, comme un outil;
  • votre enfant empile deux cubes, parfois plus;
  • il tient un gros crayon et tente de gribouiller par des mouvements de va-et-vient.

Dans les prochains mois, votre enfant commencera à 

  • renverser des boîtes pour en répandre le contenu;
  • lancer une balle;
  • tourner les pages d’un livre en carton;
  • désassembler de grosses perles à pression et de gros blocs de construction ou il essaiera de dévisser un couvercle sans nécessairement y parvenir;
  • pétrir, tapoter et lisser de la pâte à modeler;
  • gribouiller en faisant des ronds et des traits sur une feuille de papier.

Les habiletés cognitives

À cet âge :

  • votre enfant montre qu’il distingue certaines couleurs et certaines formes. Par exemple, il insère des cercles et des carrés aux bons endroits sur une planche trouée;
  • il est en mesure de regarder avec vous un livre et ses images de plus en plus longtemps;
  • il connaît la fonction des objets de la vie courante (ex. : fourchette, téléphone, brosse). Par exemple, il se sert d’un jouet en forme de tournevis de la même façon qu’un adulte, il essaie d’insérer une clé dans la serrure d’une porte, il montre qu’il reconnaît certains sons, comme le son de l’eau qui coule dans le bain;
  • votre enfant connaît et pointe une ou quelques parties de son corps;
  • il explore d’une nouvelle façon le monde qui l’entoure. Par exemple, il joue dans le sable, fait des mélanges, remplit des contenants, les empile et les renverse, empile des boîtes ou des cubes, les fait tomber, puis les empile de nouveau.

Au cours des prochains mois, votre enfant commencera à :

  • regrouper des objets similaires comme des bas et des souliers;
  • observer et imiter les autres;
  • prendre de plus en plus conscience de ce que les adultes attendent de lui;
  • jouer à faire semblant, comme faire manger une poupée, la mettre au lit ou lui donner son bain.

De 12 à 24 mois, on recommande des puzzles en bois de 3 à 4 pièces selon le rythme de votre enfants, certains sont capables de faire un puzzle à 10 morceaux. Les puzzles à encastrement sont les plus prisés dans cette année de vie et équivalent à la mise d’un objet dans un contenant de la même forme. Je propose dans ma boutique le Casse tete en bois animaux | TinySmart3D™ (24.90 euros) avec leur poignée de préhension. Les Puzzle 3D Montessori | TinyPuzzle™sont également très appréciés par les parents et leur petits bout'chou.

 casse-tete-en-bois

Développement de la motricité fine de 2 ans à 2 ½

À cet âge :

  • votre enfant gribouille en tenant son crayon à pleine main;
  • il s’exerce à dessiner en traçant des lignes;
  • il construit des tours de sept cubes ou plus;
  • votre tout-petit contrôle mieux l’ouverture et la fermeture des lames des ciseaux avec ses deux mains;
  • il enfile des perles rondes autour d’une tige rigide (ex. : tige de bois).

Dans les prochains mois, votre enfant commencera à :

  •  tenir son crayon entre le pouce et le bout des autres doigts;
  • plier du papier;
  • enlever seul ses vêtements quand ils sont amples et déboutonnés;
  • remonter les fermetures éclair de ses habits quand les deux parties sont réunies à la base;
  • tenir des ciseaux avec une seule main.

Les habiletés cognitives

À cet âge :

  • votre enfant commence à se représenter les choses à partir de mots ou de symboles, alors qu’avant il explorait le monde surtout avec ses sens et son corps. Par exemple, il n’a plus besoin de lancer un objet pour voir s’il rebondit, car il peut s’imaginer s’il rebondira ou non;
  • il joue de plus en plus à faire semblant avec les autres en reproduisant des actions de sa vie quotidienne comme donner à manger à sa poupée;
  • il aime imiter et utiliser des objets d’une façon inusitée, par exemple prendre une banane pour en faire un téléphone;
  • votre tout-petit comprend mieux les similarités et les différences de formes et de tailles, mais n’est pas nécessairement capable de les exprimer;
  • il commence à compter;
  • il fait peu de compromis, car il prend en considération davantage son point de vue que celui de l’autre;
  • il fait preuve d’une attention plus soutenue et il s’intéresse plus longtemps aux activités qu’il entreprend.

Au cours des prochains mois, votre enfant commencera à :

  • comprendre le fonctionnement des objets à boutons, à leviers et à parties amovibles et jouer avec;
  • faire des casse-têtes simples;
  • associer des jouets à des jeux de façon plus complexe. Par exemple, utiliser de la pâte à modeler dans des jeux où il fait semblant;
  • comprendre certains mots qui désignent l’avenir, comme « bientôt » et « dans très longtemps », mais sans saisir encore le concept de passé, comme « hier ».

Les habiletés de langage

À cet âge :

  • votre enfant répond à plus de questions, comme : « Qui arrive? » et « Qu’est-ce que tu fais? »;
  • il comprend quelques concepts comme « dans », « en haut », « en bas »;
  • il utilise plusieurs types de mots, dont des verbes, quelques adjectifs et des articles (un, le, la, etc.);
  • votre tout-petit fait des phrases simples de deux à trois mots, par exemple : « Maman mange pomme »;
  • il peut conjuguer les verbes au présent dans ses petites « phrases », par exemple : « Papa donne lait »;
  • il commence à utiliser « moi » pour parler de lui.

Au cours des prochains mois, votre enfant commencera à :

  • comprendre des consignes plus longues;
  • employer plus de verbes conjugués;
  • utiliser plus d’adjectifs qualificatifs comme « gros », « sale », « mouillé » et « chaud »;
  • participer de plus en plus aux conversations et aux histoires.

 

Développement de la motricité fine de 1 ½ an à 2 ans

À cet âge :

  • votre enfant insère des tasses à mesurer et des boîtes les unes dans les autres (il les emboîte);
  • il enlève quelques vêtements (ex. : chapeau, mitaine, bas, manteau déboutonné);
  • il déballe un objet caché dans du papier;
  • votre tout-petit commence à utiliser des outils simples, comme un marteau jouet;
  • il empile cinq cubes;
  • il boit dans une tasse en la soulevant et en la remettant sur la table.

Dans les prochains mois, votre enfant commencera à :

  • essayer d’ouvrir les portes en tournant la poignée;
  • mieux respecter les limites de la feuille lorsqu’il dessine;
  • tenter d’ouvrir et de fermer des ciseaux pour enfants avec ses deux mains;
  • assembler de gros blocs pour faire des constructions;
  • tenir son verre d’une main;
  • être plus habile pour s’alimenter seul avec une cuillère ou une fourchette.

En conclusion, le Puzzle personnalisé pour l'âge

À 10-12 mois

Vous povez offrir les premiers puzzles, privilégiez les puzzles à encastrer (entre 3 et 10 pièces en général), avec ou sans bouton préhensible. Avec leurs emplacements réservés à chaque forme, leurs illustrations simples et leurs pièces faciles à saisir, ils se prêtent idéalement à l'initiation aux puzzles ! Le petit plus: ils sont plus robustes que les puzzles en carton donc parfaits pour nos p'tits bout'chou.

Jusqu'à 2 ans

Optez pour les puzzle 3d en bois, d'abord de 2 pièces ensuite 3 à 10 pièces, vous verrez votre bébé évoluer et s'épanouir à chaque casse tete complété. 

Puzzles à 3 ans

Nos petits anges peuvent assembler des casse tete de 12 à 35 pièces mais nous y reviendront...

puzzle-3d

N'oubliez pas de nous donnez votre avis en vous inscrivant à notre liste VIP de Pourmesenfants.

Bénéciez également de 15% de réduction sur notre boutique Pourmesenfants avec le code ENFANTS15.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.